Séminaire Ifpo

Evaluation et défis de la justice transitionnelle au Liban : Quelles leçons pour la Syrie ?

Séance du séminaire :  « La révolte et la guerre en Syrie dans une perspective comparée »

Intervenante

Carmen Hassoun Abou Jaoudé est politologue, chercheure associée au Centre d’études pour le monde arabe moderne (CEMAM) affilié à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ). Elle enseigne à l’USJ et l’Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK). Elle est membre active du Board de l’ONG libanaise Act for the Disappeared. Elle a été entre 2011 et 2015 la directrice du bureau du Centre international de justice transitionnelle (ICTJ) au Liban. Journaliste de formation, elle a notamment travaillé à L’Orient-Express et au Mulhak, le supplément culturel du quotidien libanais An-Nahar.

Carmen Hassoum Abou Jaoudé a supervisé et coédité une série de rapports publiés par ICTJ dont “Lebanon’ Legacy of Political Violence. A Mapping of Serious Violations of International Human Rights and Humanitarian Law in Lebanon (1975-2008)” (septembre 2013); “Failing to Deal with the Past: What Cost to Lebanon?” (janvier 2015);“How People Talk About the Lebanon Wars. A Study of the Perceptions and Expectations of Residents in Greater Beirut” (octobre 2014); The Missing in Lebanon: Inputs on the Establishment of the Independent National Commission on the Missing and Forcibly Disappeared Persons in Lebanon” (janvier 2016).

Elle a contribué à la création d’une coalition/consortium d’acteurs, dont des universitaires, et d’associations de la société civile pour le développement de recommandations en faveur d’une justice transitionnelle au Liban “Confronting Political Violence in Lebanon: An Agenda for Change”  un policy paper publié en octobre 2014.

Présentation

Près de trois décennies après la fin officielle de la guerre du Liban (1975-1990), quel bilan pourrait-on faire des initiatives mises en place pour faire face au legs de ce passé douloureux ? Cette communication se propose de revenir sur le processus de « sortie de guerre » notamment sur les mesures prises par l’Etat libanais et les initiatives de la société civile dans une perspective de justice transitionnelle. Elle tentera d’évaluer ces démarches et leur impact sur la société libanaise et sur les victimes en particulier.
Elle se propose de contribuer à la réflexion sur la forme de justice transitionnelle la plus appropriée à la fois pour les victimes, mais également pour les acteurs de la guerre comme de la paix qui constituent le tissus social, culturel et politique du Liban contemporain. Elle essayera enfin de mettre en exergue les éléments utiles et pertinents pour interroger la situation syrienne.

Date et horaires

Mardi 22 janvier 2019  de 18h à 19h30

Lieu

Ifpo, bâtiment G, Salle de réunion 1er étage, Espace des lettres, Rue de Damas, Beyrouth

Séminaire Ifpo:

La justice transitionnelle du Cambodge à la Syrie : négociations politiques, interventions internationales et revendications des victimes

Séance du séminaire :  « La révolte et la guerre en Syrie dans une perspective comparée »

Intervenante

Julie Bernath (chercheuse à l’institut de recherche sur la paix & les conflits swisspeace, actuellement affiliée à l’Issam Fares Institute l’AUB)

Discutant

Nicolas Dot-Pouillard (Ifpo)

Présentation

Julie Bernath analysera différents aspects du processus de justice transitionnelle au Cambodge : revendications des victimes, divergences entre imaginaires de justice et possibilités offertes par le processus formel et juridique du Tribunal khmer rouge, remise en cause de ce processus de justice en raison de l’absence d’une transition politique. Il s’agira également d’esquisser une comparaison avec le contexte syrien. Seront notamment évoquées quelques-unes des initiatives qui ont émergé ces dernières années en lien avec la guerre en Syrie.

Julie Bernath reviendra notamment sur deux de ses publication: “Complex Political Victims’ in the Aftermath of Mass Atrocity: Reflections on the Khmer Rouge Tribunal in Cambodia” (2016) et “Political Violence as a Time That is Past? Engaging With Non-Participation in Transitional Justice in Cambodia” (2018)

Date et horaires

Lundi 10 décembre 2018 de 18h à 19h30

Lieu

Ifpo, bâtiment G, Salle de réunion 1er étage, Espace des lettres, Rue de Damas, Beyrouth