Leïla Vignal

Leïla Vignal, géographe, travaille à la fois sur la Syrie « de l’intérieur » et sur la Syrie « de l’extérieur ». Ses recherches sur la Syrie portent sur la documentation et l’analyse des transformations des cadres matériels de la vie en Syrie : les destructions (des villes, des infrastructures) et les modalités de leur éventuelle reconstruction ; les transformations du peuplement sous l’effet des déplacements intérieurs et vers l’extérieur du pays ; la vie du quotidien, l’économie dans la guerre, et le développement d’économies de guerre. Par ailleurs, en collaboration avec Emma Aubin-Boltanski, elle développe une enquête sur les relations entre Libanais et Syriens réfugiés dans la vallée de la Bekaa, au Liban.

Leïla Vignal is a geographer. She works on “inner Syria” as well as on the Syrian populations that took shelter outside the country. Her research on Syria deals with the transformations of the living environment in Syria: the destruction (of the urban, of infrastructures), and the modalities of their possible reconstruction; the redistribution of populations under the effect of internal displacement as well as of cross-border displacement; the documentation of wartime life, of the economy in the war, and of economies of war. She also develops research with Emma Aubin-Boltanski on the relationships between Lebanese communities in the Bekaa Valley, in Lebanon, and Syrian refugees who took shelter there.