Jean-Christophe Peyssard

Jean-Christophe Peyssard (spécialiste des humanités numériques, Ifpo, CNRS) et spécialiste des Humanités numériques, membre de l’Ifpo à Beyrouth, a rejoint l’équipe SHAKK. La question du traitement – constitution de corpus, analyse et conservation –  des données audiovisuelles issues du terrain et mises en ligne sur Internet est cruciale, et ceci pour plusieurs raisons. En premier lieu, elles constituent une mémoire vive des événements et permettent une appréhension de situations autrement inaccessibles en raison de la guerre. Pour autant, il ne s’agit pas là uniquement de sources par défaut, mais d’un nouveau type de terrain dont nous mesurons la richesse et le potentiel heuristique.  Dans le même temps, nous faisons le constat de leur fragilité. Non seulement leur multitude, leur caractère « amateur » et épars, leur dispersion sur la Toile les rendent invisibles, mais aussi, ces images anonymes, tremblantes et lacunaires sont menacées de disparition, YouTube n’étant pas un site d’archivage. Spécialiste des humanités numériques, arabisant et connaisseur de la Syrie, Jean-Christophe Peyssard présente le profil idéal pour accompagner les chercheurs de notre équipe dans leur réflexion sur les moyens techniques à mettre en œuvre pour la collecte et l’archivage de ces vidéos.

Jean-Christophe Peyssard (digital humanities specialist, Ifpo, CNRS) will focus on the question of the treatment by researchers – the composition of corpus, analysis and preservation – of audiovisual data available on the ground or on the Internet. This is a crucial issue for several reasons. In the first place, these data constitute a living memory of the events and allow for a grasp of a situation otherwise inaccessible due to the war. However, these are not just sources by default, but a new type of field whose richness and heuristic potential is measured by researchers. Meanwhile, it must be noted that these sources are fragile. Not least due to their massive numbers, and the fact that they are produced by amateurs and scattered all over the worldwide web and are thus rendered virtually invisible. More importantly, these anonymous, shaky and incomplete pictures are threatened with extinction, because YouTube is not an archival site. A digital humanities specialist and an Arabist who is familiar with Syria, Jean-Christophe Peyssard will be dedicated to a reflection on implementable technical means for the collection and archiving of these videos.



6 documents

Article dans une revue

  • Véronique Ginouvès, Jean-Christophe Peyssard. Bibenligne, un annuaire de liens spécialisé en sciences humaines et sociales dans le domaine des études méditerranéennes : http://bibenligne.mmsh.univ-aix.fr. Bulletin des bibliothèques de France, Ecole Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques (ENSSIB), 2006, 51 (3), pp.49-52. ⟨halshs-00079509⟩

Communication dans un congrès

  • Jean-Christophe Peyssard. OpenEdition Freemium: developing a sustainable library-centered economic model for open access. World Library and Information Congress : 77th IFLA General Conference and Assembly , IFLA, Jun 2016, San Juan, Porto Rico. ⟨halshs-01330448⟩
  • Jean-Christophe Peyssard. Open Access Scholarly Publishing models for SSH. DARIAH Summer School, Jun 2015, Loveno di Menaggio, Italy. ⟨hal-01332072⟩
  • Jean-Christophe Peyssard. Les modèles économiques de l’Open Access : Le cas du programme Freemium d’OpenEdition. Le libre accès, une révolution scientifique pour les pays du Sud ?, Mar 2015, Paris, France. ⟨hal-01369564⟩

Cours

  • Jean-Christophe Peyssard. Archiving Web Content. École thématique. Archiving Web Content, American University of Beirut, Beirut, Lebanon, Lebanon. 2019. ⟨cel-02130558⟩
  • Jean-Christophe Peyssard. Introduction aux humanités numériques. Master. Métiers des Archives et des Bibliothèques. Médiation de l'histoire et humanités numériques Aix-Marseille Université, MMSH, Aix-Marseille Université, France. 2017. ⟨cel-01445447⟩